fbpx

Le cérumen, contrairement à la croyance populaire, est plus important pour le corps humain! Bien que les bouchons de cérumen soient à éviter, la production de cérumen n’est pas anormal, au contraire.

Voici ce que vous devez savoir sur le cérumen.

cérumen

Qu’est-ce que le cérumen?

Le cérumen, aussi appelé cire d’oreille, est une substance sécrétée dans le conduit auditif externe. Sa forme varie de liquide à très solide. Il est composé de corps gras, d’acides aminés et de minéraux, mélangés au sébum sécrété par le corps. À ce mélange s’ajoutent parfois des débris de kératine, des poils, de la poussière, etc.

Contrairement à ce que pensent plusieurs, la production de cérumen est normale. C’est son accumulation à l’intérieur de l’oreille qui ne l’est pas et qui peut créer un bouchon!

Lorsqu’il est sécrété par le corps humain, ce dernier tapisse les parois de l’oreille afin de les nettoyer et de les protéger. En le nettoyant trop souvent ou de façon trop vigoureuse, nous empêchons le cérumen de faire son travail. Et si nous utilisons des coton-tiges, le résultat le plus probable est la création d’un bouchon de cire!

cérumen

À quoi sert-il?

Le cérumen sert à plusieurs choses.

  • lubrifier le canal auditif, surtout le tympan et les parois,
  • protéger le canal auditif des agents extérieurs (poussière, bactéries, insectes, liquides) et ainsi éviter les infections comme les otites.

Habituellement, il se nettoie de lui-même grâce à un mouvement naturel vers le canal externe de l’oreille. Toutefois, il arrive que ce mouvement ne soit pas entièrement efficace. C’est dans ces moments que les bouchons de cérumen se forment, créant une sensation d’oreille bouchée.

Vous croyez souffrir d’un bouchon de cérumen ou avez une sensation d’oreille bouchée? Les réponse à vos questions se trouvent peut-être dans un autre texte de notre blogue, intitulé Oreille bouchée: les principales causes.

Que faire avec notre cérumen?

À moins d’un avis contraire d’un médecin ORL, la réponse à cette question est bien simple: rien! Et oui, la majorité des gens n’ont pas besoin de faire quoi que ce soit pour prévenir les bouchons d’oreille. Leur corps s’occupe lui-même de s’en débarrasser. Comme il sert à nettoyer et protéger l’oreille, tenter de l’éjecter avant qu’il ne sorte par lui-même ouvre la porte aux problèmes.

Il est toutefois possible d’aider le cérumen en nettoyant sa porte de sortie: votre oreille externe. En effet, si vous ne pouvez vous empêcher de nettoyer vos oreilles, assurez-vous de vous limiter à nettoyer la partie visible de votre oreille. Pour se faire, utilisez un linge propre et humide ou laissez couler un peu d’eau sur vos oreilles sous la douche.

Et, par-dessus tout, évitez à tout prix l’usage d’un coton-tige!

cérumen

Le cérumen vous incommode?

Si vous croyez que vos oreilles ont du fil à retordre avec votre cérumen, un médecin ORL sera heureux de vous aider à reprendre le contrôle. Qu’on le veuille ou non, certaines personnes sont plus à risque de subir des bouchons de cire.

Ainsi, si vous ressentez l’un des symptômes suivants:

  • Sensation de bourdonnements ou d’oreille bouchée,
  • Légère douleur,
  • Perte auditive partielle ou totale,
  • Irritation et/ou démangeaison,

prendre rendez-vous avec un médecin ORL de la Clinique Auditive Rive Nord serait une excellente idée. Pour se faire, contactez-nous dès maintenant.

Partager cette page
  • 1 107
  •  
  • 0

Il n’est pas rare d’avoir l’impression que notre audition n’est plus ce qu’elle était. Pour en avoir le cœur net, il faut passer un test auditif auprès d’un audiologiste.

Voici à quoi vous attendre si vous décidez de faire évaluer votre audition par un(e) audiologiste.

test auditif

Comment se déroule un test auditif complet?

Le questionnaire

La rencontre avec l’audiologiste débute par un questionnaire sur votre santé et vos antécédents médicaux. Pour l’audiologiste, il est important de comprendre votre historique et celui de votre famille. Par exemple:

  • Entendez-vous des bourdonnements ou des sifflements, ce qu’on nomme acouphènes?
  • Avez-vous déjà travaillé dans un environnement bruyant?
  • Des membres de votre famille souffrent-ils de surdité?

Les réponses à ces questions, ainsi que plusieurs autres, guident l’audiologiste lors de votre évaluation et lors de son analyse des résultats.

test auditif

L’examen visuel

Suite au questionnaire, l’audiologiste examine visuellement vos oreilles. Cet examen sert à s’assurer que rien n’obstrue votre conduit auditif, ce qui fausserait les résultats du test, comme un bouchon de cérumen, par exemple. Cet examen visuel permet aussi de vérifier l’état de votre conduit et de votre tympan.

L’oreille moyenne

L’étape suivante de l’examen auditif se concentre sur l’oreille moyenne. À ce moment, l’audiologiste veut vérifier si le tympan et les osselets travaillent bien. De plus, il veut voir comment se porte votre réflexe stapédien. Cette partie de l’évaluation est réalisée à l’aide d’un équipement spécialisé nommé impédancemètre.

Les tonalités

Vient ensuite le test de tonalité. Cette étape de l’examen auditif mesure vos capacités à saisir des sons à des fréquences précises. L’audiologiste peut ainsi établir votre seuil auditif et voir s’il se situe dans la moyenne des personnes de votre âge.

test auditif

L’analyse des mots

Le test auditif se poursuit en vous faisant entendre des mots à différents volumes. À l’image du test visuel chez l’optométriste, ce moment du test auditif nécessite que vous répétiez ce que vous avez entendu. Ce test permet d’évaluer la parole et de valider certains résultats.

Les résultats

Votre rencontre avec l’audiologiste se termine avec une discussion autour des résultats de votre test auditif. Votre compréhension des explications et des recommandations de l’audiologiste est capitale. Votre audiologiste prendra le temps qu’il faut pour que vous soyez bien au fait de votre situation auditive.

La différence entre le test auditif complet et le test de dépistage avec un audioprothésiste

Si vous avez déjà passé un test de dépistage avec un audioprothésiste, il est possible que vous trouviez que les deux tests se ressemblent énormément. C’est effectivement le cas.

Toutefois, le test auditif complet avec un audiologiste et le test de dépistage avec un audioprothésiste ont une différence importante: le test de dépistage sert à déterminer s’il y a une perte d’audition. Si tel est le cas, vous êtes référé vers un test auditif complet. 

Le test auditif complet permet de déterminer la perte de volume sur l’ensemble des fréquences mais aussi votre niveau de compréhension de la parole.

Où passer un test auditif?

Vous avez l’impression que votre audition n’est plus aussi bonne qu’elle ne l’a déjà été? Vous avez des doutes sur vos capacités auditives? Prenez rendez-vous en audiologie à la Clinique Auditive Rive Nord la plus proche dès aujourd’hui.

Partager cette page
  • 786
  •  
  • 0

Oreille bouchée: les principales causes

Par: Clinique auditive Rive Nord

Comme elle arrive souvent de nulle part, la sensation d’oreille bouchée peut être contraignante. Après tout, ce n’est pas plaisant d’avoir l’impression d’avoir l’oreille bouchée et de ne rien pouvoir y faire. Surtout si cette sensation s’étire sur plusieurs jours. Il ne faut cependant pas confondre oreille congestionnée et surdité subite; cette dernière doit être traitée rapidement.

Concernant une oreille bouchée, rassurez-vous toutefois: vous pouvez agir pour chasser cette sensation! Voici les principales causes et leurs solutions.

Le bouchon de cérumen

Le bouchon de cérumen est l’une des causes les plus courantes lorsqu’il est question d’oreille bouchée. Il est le résultat d’une accumulation de cérumen à l’intérieur du canal auditif (oreille externe). Il peut aussi être le résultat d’une utilisation de coton-tiges.

Contrairement à la croyance populaire, les coton-tiges n’aident pas à nettoyer votre oreille de son cérumen. C’est plutôt l’inverse: le coton-tige va pousser le cérumen vers l’intérieur de l’oreille et aider à la création d’un bouchon, ce qui vous donnera la sensation d’avoir l’oreille bouchée. Sans prise en charge, un bouchon de cérumen peut engendrer des douleurs et une perte auditive significative. 

Si le bouchon est très dense, votre médecin ORL pourrait vous recommander de mettre des gouttes 1 à 2 semaines avant de procéder à l’éxerèse du bouchon en clinique. Les gouttes auront eu comme effet de ramollir le bouchon au préalable.

Accumulation de liquide

Vous sortez de la douche ou de la piscine et vous avez l’impression que vos oreilles sont congestionnées? Si c’est le cas, il faut agir rapidement pour évacuer l’eau hors de votre oreille, sinon, une infection pourrait se déclarer.

Voici deux techniques qui devraient fonctionner:

  • Inclinez la tête ou couchez-vous de façon à placer l’oreille bouchée vers le bas ;
  • Séchez l’oreille bouchée avec un linge propre ou un sèche-cheveux à basse température.

Un corps étranger

Vous pourrez avoir le réflexe d’utiliser un outil long et pointu pour retirer un petit insecte ou une boule de coton qui se serait glissé au fond de votre canal auditif (oreille externe), mais il s’agirait d’une bien mauvaise idée!

En plus de ne pas réussir à vous soulager de votre oreille bouchée, vous risquez de blesser  votre canal auditif ou votre tympan. Votre oreille bouchée sera alors le dernier de vos soucis. Consulter une infirmière ou un médecin ORL serait une bien meilleure idée!

Changement brusque d’altitude

Votre sensation d’oreille bouchée est arrivée pendant que vous étiez en avion, en montagne ou en plongée sous-marine? Fort à parier que votre oreille bouchée provient d’un barotraumatisme causé par un changement brusque de pression d’air.

Comme la pression d’air varie selon l’altitude, ce problème d’oreille congestionnée est très courant chez les personnes qui voyagent en avion.

Dans ces situations, l’oreille congestionnée devrait disparaître d’elle-même, mais vous pouvez aider votre oreille en mâchant de la gomme ou en avalant de l’eau ou votre salive.

La manœuvre de Valsalva, qui consiste à expirer de l’air vers les trompes d’Eustache, en ayant la bouche fermée et le nez pincé, pourrait aussi fonctionner, mais ce n’est pas garanti. Si vous la tentez, veillez à ne pas en abuser, puisqu’elle pourrait endommager vos tympans.

oreille bouchée

Rhume, grippe et autres infections

Vous êtes atteint d’une infection virale ou bactérienne, comme une grippe ou un rhume? Il est fort possible que c’est de là que provient votre oreille bouchée.

Le mucus en surproduction peut rester coincé derrière votre tympan, pouvant provoquer une otite séreuse ou même s’infecter.

oreille bouchée

Quand consulter pour une oreille bouchée?

La nécessité et l’urgence d’une prise en charge de votre oreille congestionnée par un médecin ORL varie selon sa cause. Mais une chose est certaine; si votre oreille est bouchée depuis plusieurs jours ou que des symptômes s’ajoutent (fièvre, douleurs, acouphène, saignement, etc.), il est très important de consulter un médecin ORL! Même chose s’il s’agît d’une surdité subite. Une prise en charge rapide est un facteur déterminant lorsque vient le temps de préserver son audition. 
À la Clinique Auditive Rive Nord la plus près de chez vous, vous pourrez rencontrer un médecin ORL et vous débarrasser de votre oreille bouchée de façon efficace et sécuritaire.

Contactez-nous pour obtenir un rendez-vous.

Partager cette page
  • 3 256
  •  
  • 0

Baisse d’audition: les signes à surveiller

Par: Clinique auditive Rive Nord

Vous avez l’impression que vous souffrez d’une baisse d’audition? Une perte auditive sans prise en charge par un professionnel peut avoir de gros impacts sur votre qualité de vie. Pour cette raison, il est fortement conseillé d’être attentif aux premiers signes d’une baisse d’audition et d’agir dès que c’est nécessaire.

Voici plusieurs signes qui peuvent avoir un lien avec une baisse d’audition. Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces signes, consulter un médecin ORL rapidement serait une bonne idée.

Vous entendez mal?

Une baisse d’audition se caractérise principalement par des difficultés à entendre les sons autour de vous. Par exemple, si vous devez régulièrement faire répéter les personnes qui vous parlent.

Vous pouvez également faire le test du volume de la télévision ou de la radio avec des gens de votre entourage. Si le son est trop fort pour eux, mais pas assez pour vous, il est fort probable que vous souffrez d’une baisse d’audition.

Dix questions sur votre audition (et votre baisse d’audition potentielle)

  1. Avez-vous de la difficulté à comprendre certains termes précis (noms, adresses, numéros de téléphone, etc.) lorsque vous discutez au téléphone?
  2. Avez-vous du mal à suivre une conversation si elle a lieu dans un lieu bruyant ou lorsque plusieurs personnes parlent en même temps? Devez-vous faire un effort de concentration supplémentaire?
  3. Avez-vous l’impression de constamment augmenter le volume de la télévision ou de la radio, mais de ne jamais le baisser?
  4. Faites-vous souvent répéter vos interlocuteurs? Avez-vous l’impression que tout le monde qui vous parle n’articule pas bien?
  5. Est-ce qu’il vous arrive de ne pas entendre la sonnerie de la porte ou de votre téléphone? Le klaxon de votre véhicule lorsque vous barrez les portes? Les sons que vos différents appareils électroménagers peuvent faire (fin de minuterie du four, fin d’une brassée de la laveuse, etc.)
  6. Vous arrive-t-il de sursauter au passage d’un véhicule ou d’une personne à proximité de vous dans la rue?
  7. Avez-vous du mal à comprendre lorsque vous ne voyez pas les lèvres de votre interlocuteur (dans le noir ou si la personne porte un masque)?
  8. Est-ce qu’il y a des sons que tout le monde entend sauf vous?
  9. Lors d’une discussion, avez-vous besoin de présenter une oreille en particulier pour mieux comprendre?
  10. Est-ce que votre entourage vous fait souvent des remarques sur une baisse d’audition potentielle (« As-tu compris ce que j’ai dit? J’ai l’impression que tu ne m’écoutes pas. »)?

    Si vous avez répondu oui à l’une ou l’autre des questions précédentes, vous souffrez peut-être d’une baisse d’audition.

D’autres problèmes et symptômes qui peuvent causer une baisse d’audition

Une baisse d’audition peut être le résultat d’autres symptômes, surtout s’ils n’ont pas été traités. Voici quelques-uns de ces problèmes qui peuvent causer une baisse d’audition.

  • Vous souffrez d’acouphènes (un sifflement, un bourdonnement ou un chuintement),
  • Vous ressentez des vertiges,
  • Vous avez eu plusieurs otites plus ou moins sérieuses en peu de temps,
  • Un ou des membres de votre famille ont souffert de problèmes de surdité avant ou vers l’âge de 50 ans.

Vous vous reconnaissez?

Vous présentez l’un ou plusieurs des signes présentés plus haut? Vous avez des questions au sujet de votre baisse d’audition potentielle? Contactez la Clinique Auditive Rive Nord la plus proche de chez vous afin de prendre rendez-vous avec un médecin ORL et d’en avoir le cœur net.

Partager cette page
  • 683
  •  
  • 0

Protéger ses oreilles du froid hivernal

Par: Clinique auditive Rive Nord

Protégez-vous vos oreilles du froid? Saviez-vous qu’il était important de le faire? On dit souvent que les hivers québécois sont rigoureux, mais c’est encore plus le cas quand on parle de votre corps et de vos oreilles!

Pourquoi protéger ses oreilles du froid

Les rhumes et virus sont chose commune lors de l’hiver québécois. Ils peuvent devenir tellement banals que certaines personnes peuvent les sous-estimer. Ces personnes auraient avantage à changer d’avis.

Un simple rhume peut tourner en infection s’il n’est pas bien traité. Et si, en plus, la personne infectée ne protège pas son corps du froid, l’infection peut prendre de l’ampleur de façon marquée.

L’exostose, un risque que vous pouvez oublier

Plusieurs sources pourraient vous alerter à propos de l’exostose. Selon ces sources, cette condition causée par le froid est fréquente chez les habitués du froid, comme les skieurs, et peut entraîner une perte auditive importante.

Rassurez-vous: avant de provoquer une perte auditive, l’oreille doit subir des cas de froid extrême sans protection. Cette condition est bien réelle, mais à moins que vous soyez du genre à partir en expédition dans le Grand Nord sans tuque, vous pouvez ne pas vous en occuper.

Comment protéger ses oreilles du froid

 Habillez-vous!

Il va de soi que la première solution pour protéger vos oreilles du froid est de vous couvrir. Toutefois, il est important de se couvrir de la tête aux pieds puisque votre corps est une fabuleuse machine qui est la somme de toutes ses parties et que tous ses systèmes sont interconnectés.

Ainsi, porter une tuque, des cache-oreilles, votre capuchon et/ou une cagoule est important, mais pas suffisant. Bottes, pantalons à l’épreuve de la neige et du vent, chaussettes chaudes, manteau épais, mitaines ou gants… Même si vous sortez uniquement pour aller faire des courses en voiture, vaut mieux s’habiller chaudement!

Prenez soin de votre système immunitaire

Le froid s’attaque rarement à vos oreilles directement. Pour cette raison, il est plus qu’important de prendre soin de votre système immunitaire. Ainsi, vous pourrez plus facilement combattre les rhumes et virus avant qu’ils n’aient le temps de se rendre à vos oreilles. Faites le plein de fruits, de légumes et de produits remplis de vitamines D et C, de zinc et de probiotiques.

Assurez-vous également de bien vous hydrater, avant d’avoir soif. Peu de personnes le savent, mais lorsque vous sentez que vous avez soif, vous êtes déjà en retard dans votre hydratation!

Finalement, intégrer des périodes d’exercices et de repos à votre routine quotidienne. En plus de prendre soin de votre santé mentale, vous renforcez votre système immunitaire et lui donnez des munitions supplémentaires contre le froid!

 Restez au sec!

L’hiver québécois vient avec beaucoup d’humidité: neige, pluie verglaçante, verglas… Lorsque Dame Nature nous sert ce cocktail météo, il est encore plus important de protéger ses oreilles. De l’eau s’est infiltrée dans vos oreilles? Inclinez votre tête sur le côté pour laisser l’eau s’écouler ou utilisez un sèche-cheveux à faible température et à basse vitesse.

Comment protéger mes aides auditives du froid?

Vous portez des prothèses auditives? Ces appareils sont adaptés au climat québécois… jusqu’à un certain point. À l’image de vos oreilles, ils doivent tout de même être protégés, surtout en période de froid extrême.

Par exemple, l’humidité qui vient avec le froid hivernal québécois peut créer de la condensation à l’intérieur de vos prothèses auditives. En grande quantité, la condensation peut endommager les systèmes électroniques de ces appareils. De plus, le froid peut également endommager leurs piles et réduire grandement leur durée de vie.

Besoin d’aide pour protéger vos oreilles du froid?

L’équipe de professionnels de la santé de votre Clinique Auditive Rive Nord est à votre disposition pour toute question, n’hésitez pas à la contacter.

Partager cette page
  • 953
  •  
  • 0

Vertiges soudains et interminables, perte d’audition, acouphènes… vivre avec la maladie de Ménière peut être très incommodant… Surtout si elle n’est pas traitée! Vous croyez en souffrir? Vous désirez aider un proche qui semble en être atteint? Le présent texte vous guidera vers une prise en charge efficace de la maladie de Ménière.

Qu’est-ce que la maladie de Ménière?

La maladie de Ménière est un trouble de l’oreille interne qui se caractérise principalement par des épisodes répétés de vertiges rotatoires soudains. Ces épisodes peuvent durer entre une dizaine de minutes et plusieurs heures. 

Les personnes atteintes de la maladie de Ménière vont généralement ressentir une perte d’audition variable, surtout avec les sons graves. De plus, elles peuvent également souffrir d’un acouphène ressemblant au bruit d’un bourdonnement. Plusieurs symptômes secondaires vont aussi incommoder les personnes atteintes de la maladie de Ménière, comme:

  • sensation d’oreille bouchée, 
  • maux de tête,
  • migraines,
  • nausées,
  • vomissements,
  • etc.
Les vertiges peuvent aussi faire partie des symptômes de la maladie de Ménière.

L’évolution et l’origine des symptômes

La plupart des cas vont apparaître entre 40 et 60 ans. Chez la majorité des gens atteints, ce trouble débute dans une seule oreille. Toutefois, près de la moitié des cas verront des symptômes apparaître dans les deux oreilles après quelques années. De leur côté, les vertiges réduisent en fréquence et en intensité au bout de 5 à 10 ans.

Malheureusement, les scientifiques n’ont pas encore identifié la cause de ce trouble. Ils savent que les symptômes sont causés par un excès d’endolymphe* dans l’oreille interne, mais personne n’a réussi à prouver ce qui cause cet excès, malgré plusieurs études.

* L’endolymphe est un liquide qui aide la cochlée et le vestibule, les organes de l’ouïe et de l’équilibre qui sont situés dans l’oreille interne, à faire leur travail.

La prise en charge de la maladie de Ménière

Pour une prise en charge efficace, il faut tout d’abord consulter un oto-rhino-laryngologiste, aussi appelé médecin ORL. À l’aide de différents tests médicaux, le médecin ORL pourra voir si vous souffrez bel et bien de la maladie de Ménière ou si vos symptômes proviennent d’ailleurs. Une évaluation audiologique sera aussi nécessaire.

Malheureusement, il n’existe pas de façon de guérir une personne qui souffre de la maladie de Ménière. Toutefois, plusieurs traitements permettent d’en réduire les symptômes.

Tout d’abord, il est possible de prévenir les crises de vertiges et réduire leur gravité en limitant la consommation de sel, de caféine et d’alcool. De plus, des médicaments existent pour soulager les crises de vertige soudaines et leurs symptômes connexes (nausées, vomissements, etc.) lorsque ces dernières apparaissent.

Pour ce qui est des acouphènes, ils peuvent être masqués avec un appareil placé derrière les oreilles. Ce dernier émettra des sons à très faible volume pour couvrir le bruit des acouphènes sans déranger la personne qui en souffre.

Finalement, si nécessaire, des médicaments, qui rendront les crises de vertiges moins intenses et plus espacées, seront prescrits.

Je crois souffrir de la maladie de Ménière, que dois-je faire?

Si vous vous reconnaissez à la lecture de ce texte, il est fort possible que vous souffriez de la maladie de Ménière. Mais il n’est pas exclu que vos symptômes soient causés par autre chose!

La meilleure façon de savoir si ce que vous ressentez provient effectivement de cette maladie est de consulter un médecin ORL. Pour se faire, vous n’avez qu’à contacter la Clinique Auditive Rive Nord la plus près de chez vous!

Partager cette page
  • 1 769
  •  
  • 0

Les années filent et vous avez l’impression que la diminution de votre audition a un impact sur votre santé cognitive? Vous avez tout à fait raison. Il s’agit d’un des symptômes les plus souvent observés suite à une perte auditive. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un problème est répandu qu’il ne faut pas agir pour le ralentir! Surtout dans le cas des problèmes d’audition.

Le lien entre l’audition et la santé cognitive

La surdité est provoquée par une perte de cellules sensorielles qui permettent au cerveau de décoder l’environnement sonore. Cette perte de cellules sensorielles est directement causée par le vieillissement. Chez les personnes de 65 ans ou plus, 30% présentent des problèmes d’audition suffisamment importants pour lui donner des difficultés à communiquer.

En fait, une audition affaiblie mènera invariablement à un ralentissement de la santé cognitive. Ce ralentissement se présente sous plusieurs formes. Parmi celles-ci, notons:

  • des pertes de mémoire, 
  • des troubles d’attention,
  • un jugement et une logique parfois défaillants,
  • des difficultés à communiquer.
Une mauvaise santé cognitive peut vous mener à vous isoler.

Le cercle vicieux d’une santé cognitive fragile

La santé cognitive est un pilier de la santé générale. Mais si la santé cognitive tombe, il y a de forte chance que la santé générale suive. Comme si ce n’était pas suffisant, ce cercle vicieux est également accompagné d’un cocktail de potentiels problèmes supplémentaires.

Tout d’abord, une personne souffrant d’un problème d’audition sera portée à s’isoler. Une fois isolée, elle verra ses problèmes de santé cognitive et d’audition s’accélérer, ce qui la fera s’isoler encore plus. Bref, la santé mentale en prend pour son rhume. 

Les études scientifiques sont de plus en plus nombreuses à démontrer que les problèmes de santé cognitive peuvent créer un cocktail de problèmes de santé générale. Par exemple, le risque de développer une maladie dégénérative, telle que la maladie d’Alzheimer, est 2,5 fois plus grand chez les personnes de 75 ans ou plus atteintes de surdité. De leur côté, les personnes atteintes de démence verraient souvent leur condition accélérée par une perte d’audition non traitée.

Comment prévenir les problèmes de santé cognitive?

Sachant tout cela, on comprend rapidement qu’il est capital de prendre les signes avant-coureur de surdité très au sérieux. Heureusement, même si le processus de perte d’audition est graduel et irréversible, il est possible de le ralentir.

Tout d’abord, plus les problèmes auditifs seront pris en charge tôt, plus il sera facile de réduire leur impact. Ainsi, il est recommandé de consulter un professionnel de l’audition comme un médecin ORL ou un audiologiste tous les deux ans, à partir de 50 ans. La prise en charge de votre santé auditive par un professionnel vous permettra de détecter rapidement tout problème et ainsi donc, de prendre les mesures appropriées pour minimiser les impacts sur votre qualité de vie. 

Mettez toutes les chances de votre côté!

Pour éviter les problèmes de santé cognitive plus tard, il faut agir aujourd’hui. Et la meilleure façon d’agir est de prendre rendez-vous dans l’une des cinq Cliniques Auditives Rive Nord. Pour se faire, visitez notre page « Contact ».

Au plaisir de vous rencontrer! 

Partager cette page
  • 796
  •  
  • 0

Si vous avez déjà pris l’avion, vous avez probablement ressenti une douleur aux oreilles au décollage, à l’atterrissage ou les deux. La douleur est probablement partie comme elle est arrivée, c’est-à-dire rapidement et sans même que vous vous en rendiez compte.

D’où provenait cette douleur? Pourquoi se répète-t-elle pratiquement invariablement, dès que vous prenez l’avion? Que faire pour l’éviter la prochaine fois que vous prendrez l’avion? Voici les réponses!

L’impact d’un vol d’avion sur les oreilles

La trompe d’Eustache est un tube qui relie votre oreille moyenne à la région de la gorge et du nez. Elle assure un équilibre de pression d’air à l’intérieur de votre oreille ainsi qu’à l’extérieur de celle-ci.

Lorsque l’avion change d’altitude, comme au décollage ou à l’atterrissage, la pression atmosphérique change également. La trompe d’Eustache est ainsi forcée de s’adapter, ce qui peut prendre du temps. Pendant ce temps d’attente, vous pourriez ressentir les symptômes suivants:

  • Mal d’oreille ;
  • Sensation d’oreille bouchée ;
  • Légère perte auditive ;
  • Tintement ou bourdonnement dans l’oreille ;
  • Étourdissements ;
  • Douleurs aux sinus (surtout autour des yeux) ;
  • Aggravement de l’acouphène si vous en souffrez déjà.

Comment prévenir la douleur aux oreilles en avion

Malheureusement, il n’existe pas de solution miracle. Rien ne garantit que vous sentirez ou non une douleur. Rien que vous pouvez faire qui garantit que vous pourrez vous en débarrasser. Toutefois, il existe quelques trucs qui peuvent aider à prévenir ou à guérir cet inconfort plus rapidement.

Bâillez, mastiquez et/ou avalez. Ces actions sollicitent les muscles près de la trompe d’Eustache, ce qui l’aidera à travailler. Prévoyez le coup en apportant avec vous une bouteille d’eau, de la gomme à mâcher et/ou une collation dans l’avion.

Hydratez-vous. Raison de plus d’avoir votre bouteille d’eau à portée de main : être bien hydraté aidera la trompe d’Eustache à mieux travailler. De plus, vous mettrez plus de chances de votre côté si vous évitez le café et l’alcool avant ou pendant le vol.

Équipez-vous de bouchons ou de protections auditives avant de partir. Ainsi, vos oreilles seront en grande partie protégées du changement de pression atmosphérique. 

Utilisez un décongestionnant 30 à 60 minutes avant le départ. Ce truc sera surtout utile si vous souffrez déjà de congestion nasale, d’une sinusite, d’une otite ou d’une autre infection du genre. Oui, ces symptômes peuvent empirer les maux d’oreilles en avion! Le décongestionnant aidera à libérer vos sinus et vos trompes d’Eustache pourront travailler plus facilement. Notez que ce truc n’est pas recommandé pour les enfants.

Manœuvre de Valsalva. Imitez ce que vous feriez normalement pour vous moucher: fermez la bouche, bouchez votre nez et respirez doucement à quelques reprises. Cette manœuvre permettra d’égaliser la pression dans vos oreilles. Assurez-vous toutefois de ne pas trop forcer, ce qui pourrait créer de nouvelles douleurs plus prononcées aux oreilles.

Restez éveillé lors des changements de pression atmosphérique. Vous ne ressentirez pas d’inconfort si vous dormez, mais vous ne pourrez pas non plus effectuer les exercices nécessaires pour aider vos trompes d’Eustache à travailler. Ainsi, vous avez plus de chances de souffrir à votre réveil. Une fois la montée en altitude de l’avion terminée, vous pouvez tomber dans les bras de Morphée… mais assurez-vous de vous réveiller avant la descente vers la piste d’atterrissage!

Que faire après un vol douloureux pour vos oreilles?

De retour sur la terre ferme, il est possible que vous ressentez toujours un inconfort aux oreilles. Continuez d’utiliser les trucs nommés plus haut et le tout devrait se résorber.

Il est possible que la douleur perdure plusieurs heures après l’atterrissage. Dans ce cas, nous vous recommandons fortement de consulter un médecin ou un médecin ORL. D’ailleurs, vous trouverez facilement un médecin ORL dans les cinq Cliniques Auditives Rive Nord. Contactez-nous pour obtenir rendez-vous!

Partager cette page
  • 6 133
  •  
  • 0

Avez-vous déjà remarqué que les otites touchent les enfants de façon beaucoup plus significative? Est-ce que votre enfant fait des otites de façon systématique dès qu’il attrape un rhume ou une grippe? Voici pourquoi.

Qu’est-ce qu’une otite? Qu’est-ce qui les cause?

Tout d’abord, il faut savoir ce qu’est une otite de l’oreille moyenne. Une otite est une infection, par un virus ou une bactérie, de l’oreille moyenne. Le symptôme principal de l’otite est une douleur au niveau de l’oreille, mais elle peut être accompagnée de fièvre.

La plupart du temps, une otite est causée par une accumulation de sécrétions du nez et de la gorge dans la trompe d’Eustache*, ce qui explique pourquoi elles suivent souvent un rhume ou une grippe. Plusieurs otites causées par une bactérie guérissent d’elles-mêmes en 2 ou 3 jours.

*La trompe d’Eustache est le tube qui relie l’oreille moyenne au nasopharynx (région du nez et de la gorge). Elle permet une bonne aération dans l’oreille et d’équilibrer la pression d’air derrière le tympan.

Pourquoi les enfants sont plus sujets à souffrir d’otites que les adultes?

La raison principale derrière le fait que les enfants sont plus souvent touchés par les otites est leur jeune âge. Étant plus jeunes, les enfants ne sont pas entièrement capables de se moucher adéquatement. Ainsi, ils ne réussissent pas à évacuer la totalité de leurs sécrétions. 

De plus, la trompe d’Eustache d’un enfant est plus courte, plus étroite et plus horizontale. Les sécrétions du nez et de la gorge se rendent donc plus facilement à l’oreille moyenne. Ainsi, les ingrédients nécessaires pour créer une otite sont réunis.

Comment soigner une otite?

Deux principales solutions s’offrent à vous pour soigner un enfant (ou un adulte) souffrant d’une otite de l’oreille moyenne:

Rincez son nez avec une solution saline. Cela aidera l’oreille à se débarrasser du virus ou de la bactérie qui l’infecte. D’ailleurs, sachez que vous pouvez la faire vous-même en ajoutant 2 cuillères à thé de sel et 1 cuillère à thé de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau bouillie et refroidie.

Donnez-lui de l’acétaminophène. Vous pouvez aussi remplacer l’acétaminophène par de l’ibuprofène, mais uniquement si votre enfant a plus de 6 mois et qu’il n’a pas de difficulté à s’hydrater. Ces médicaments réduisent la douleur et la fièvre qui accompagnent l’otite de votre enfant. 

Attention! Vous pourriez avoir le réflexe de donner des décongestionnants ou des antihistaminiques à votre enfant. Ce réflexe est à éviter puisque ces derniers ne sont pas jugés efficaces dans le traitement des otites. Évitez également les médicaments contre la toux si votre enfant est âgé de moins de 6 mois.

De plus, notez que les antibiotiques ne sont pas toujours le traitement recommandé : ils ne fonctionnent pas avec les otites causées par un virus, ils ne réduisent pas la douleur et ils ne sont pas toujours nécessaires puisque plusieurs otites causées par une bactérie guérissent d’elles-mêmes en 2 ou 3 jours.

Quand consulter un médecin?

Si votre enfant souffre d’une otite de l’oreille moyenne et répond à l’un des critères suivants, il est fortement recommandé de consulter un médecin rapidement.

  • Votre enfant a moins de 6 mois;
  • Sa température rectale dépasse 39 degrés Celsius;
  • Sa douleur à l’oreille est particulièrement importante;
  • Il a de la difficulté à entendre;
  • Il présente un écoulement au niveau de l’oreille;
  • Son oreille est plus décollée qu’à l’habitude;
  • Vous remarquez un changement dans son comportement (ex: il refuse de manger).

La Clinique Auditive Rive Nord, votre référence en santé auditive!

Vous avez des questions sur votre santé auditive ou celle d’un proche? Les professionnels des cinq Cliniques Auditives Rive Nord ont les réponses, autant en médecine ORL qu’en audiologie générale. Contactez-nous pour obtenir un rendez-vous à la clinique la plus près de chez vous.

Partager cette page
  • 879
  •  
  • 0

Les vertiges et les oreilles

Par: Clinique auditive Rive Nord

Nous savons tous le rôle que jouent nos oreilles et notre système auditif dans nos capacités à entendre les autres et, ainsi, à entrer en communication avec eux et à entretenir des relations. Toutefois, moins de personnes sont au courant du rôle de premier plan des oreilles pour le maintien de notre équilibre, et ce, grâce au système vestibulaire se trouvant dans l’oreille interne. Différentes conditions peuvent affecter ce dernier et provoquer de désagréables sensations de vertige.

Les vertiges deviennent plus fréquents à mesure qu’on vieillit, mais ils peuvent survenir à n’importe quel âge. Lorsqu’ils sont récurrents, ils peuvent réellement affecter la qualité de vie des personnes qui en souffrent ainsi que leur capacité à fonctionner au quotidien. Dans tous les cas, il est important de consulter un professionnel de la santé auditive afin de s’assurer que les vertiges ne sont pas causés par un problème de santé plus sérieux.

L’équilibre : quels systèmes sont impliqués ?

Pour maintenir notre équilibre, il faut savoir que différents systèmes de notre corps fonctionnent ensemble, soit :

  • Le système vestibulaire : il est situé dans l’oreille interne. Il contribue à la sensation de mouvement et d’équilibre. Il permet au système nerveux de reconnaître notre position dans l’espace (debout, assis, couché).
  • Le système visuel : bien entendu, nos yeux jouent un rôle important dans le maintien de notre équilibre puisqu’ils nous permettent d’analyser notre environnement et d’anticiper les mouvements que nous devons faire.
  • Le système somatosensoriel : c’est ce système qui reçoit les informations liées aux sensations (chaud, froid, doux, etc.) qui sont relayées par les différentes parties de notre corps, comme nos mains et nos pieds.
  • Le système nerveux : le système nerveux reçoit les informations des autres systèmes ci-haut mentionnés et coordonne nos mouvements afin de nous permettre de maintenir notre équilibre.

Lorsque l’un ou l’autre de ces systèmes est atteint, une personne pourra ressentir des vertiges, voire des étourdissements, des nausées et des pertes d’équilibre. Si ces symptômes sont récurrents, cela peut réellement affecter l’autonomie d’une personne et ses capacités à se déplacer de façon sécuritaire.

Quels troubles peuvent être à l’origine des vertiges ?

Les vertiges sont principalement associés à une anomalie du système vestibulaire et du système nerveux. Ces anomalies peuvent toucher la population en général, sans aucun lien avec l’âge. Les vertiges provoquent des problèmes d’équilibre pouvant occasionner de terribles nausées. Ils sont donc incapacitants pour les personnes qui sont aux prises avec ce problème. Dans un tel cas, la rééducation vestibulaire en physiothérapie peut s’avérer utile pour diminuer l’intensité et la fréquence des vertiges.

D’autres pathologies qui peuvent avoir des causes virales ou bactériennes peuvent se manifester par des vertiges. C’est le cas de la neuronite vestibulaire (atteinte du nerf vestibulaire) et de la labyrinthite (infection de l’oreille interne). Dans de tels cas, la prise de médicaments s’avère souvent nécessaire.

Des maladies chroniques peuvent également être à l’origine d’un problème de vertige. C’est le cas de la maladie de Menière, qui est causée par un déséquilibre de la pression des liquides contenus dans l’oreille interne. Cette maladie peut entrainer, en plus des vertiges, une surdité partielle et des acouphènes.

Les vertiges peuvent également être un effet secondaire lié à la prise de différents types de médicaments.

En cas de vertiges, ne baissez pas les bras !

Si vous souffrez de vertige à répétition, ne négligez pas ceux-ci. En effet, il est impératif pour vous de consulter un professionnel de la santé auditive, en l’occurrence un médecin ORL ou un audiologiste. En effet, comme vous l’aurez constaté, les vertiges peuvent être les symptômes d’un problème de santé sérieux, qui doit être pris en charge afin d’éviter les risques de complications. Consulter un professionnel vous permettra de préciser la cause de vos vertiges et d’être dirigé vers le traitement approprié.

En cas de besoin, rappelez-vous que la Clinique auditive Rive-Nord met à votre disposition des médecins spécialistes ORL et des audiologistes. Notre équipe a à cœur votre santé et votre bien-être, alors n’hésitez pas à nous consulter !

Partager cette page
  • 1 979
  •  
  • 0