fbpx

Les années filent et vous avez l’impression que la diminution de votre audition a un impact sur votre santé cognitive? Vous avez tout à fait raison. Il s’agit d’un des symptômes les plus souvent observés suite à une perte auditive. Toutefois, ce n’est pas parce qu’un problème est répandu qu’il ne faut pas agir pour le ralentir! Surtout dans le cas des problèmes d’audition.

Le lien entre l’audition et la santé cognitive

La surdité est provoquée par une perte de cellules sensorielles qui permettent au cerveau de décoder l’environnement sonore. Cette perte de cellules sensorielles est directement causée par le vieillissement. Chez les personnes de 65 ans ou plus, 30% présentent des problèmes d’audition suffisamment importants pour lui donner des difficultés à communiquer.

En fait, une audition affaiblie mènera invariablement à un ralentissement de la santé cognitive. Ce ralentissement se présente sous plusieurs formes. Parmi celles-ci, notons:

  • des pertes de mémoire, 
  • des troubles d’attention,
  • un jugement et une logique parfois défaillants,
  • des difficultés à communiquer.
Une mauvaise santé cognitive peut vous mener à vous isoler.

Le cercle vicieux d’une santé cognitive fragile

La santé cognitive est un pilier de la santé générale. Mais si la santé cognitive tombe, il y a de forte chance que la santé générale suive. Comme si ce n’était pas suffisant, ce cercle vicieux est également accompagné d’un cocktail de potentiels problèmes supplémentaires.

Tout d’abord, une personne souffrant d’un problème d’audition sera portée à s’isoler. Une fois isolée, elle verra ses problèmes de santé cognitive et d’audition s’accélérer, ce qui la fera s’isoler encore plus. Bref, la santé mentale en prend pour son rhume. 

Les études scientifiques sont de plus en plus nombreuses à démontrer que les problèmes de santé cognitive peuvent créer un cocktail de problèmes de santé générale. Par exemple, le risque de développer une maladie dégénérative, telle que la maladie d’Alzheimer, est 2,5 fois plus grand chez les personnes de 75 ans ou plus atteintes de surdité. De leur côté, les personnes atteintes de démence verraient souvent leur condition accélérée par une perte d’audition non traitée.

Comment prévenir les problèmes de santé cognitive?

Sachant tout cela, on comprend rapidement qu’il est capital de prendre les signes avant-coureur de surdité très au sérieux. Heureusement, même si le processus de perte d’audition est graduel et irréversible, il est possible de le ralentir.

Tout d’abord, plus les problèmes auditifs seront pris en charge tôt, plus il sera facile de réduire leur impact. Ainsi, il est recommandé de consulter un professionnel de l’audition comme un médecin ORL ou un audiologiste tous les deux ans, à partir de 50 ans. La prise en charge de votre santé auditive par un professionnel vous permettra de détecter rapidement tout problème et ainsi donc, de prendre les mesures appropriées pour minimiser les impacts sur votre qualité de vie. 

Mettez toutes les chances de votre côté!

Pour éviter les problèmes de santé cognitive plus tard, il faut agir aujourd’hui. Et la meilleure façon d’agir est de prendre rendez-vous dans l’une des cinq Cliniques Auditives Rive Nord. Pour se faire, visitez notre page « Contact ».

Au plaisir de vous rencontrer! 

Partager cette page
  • 209
  •  
  • 0