fbpx

Attention au traumatisme sonore

Par: Clinique auditive Rive Nord

Les experts de la santé auditive parlent d’un traumatisme sonore lorsque l’audition d’une personne est endommagée par un bruit trop intense. Le traumatisme peut produire des symptômes auditifs et de la douleur. Il importe de savoir reconnaître un traumatisme sonore lorsqu’il survient afin d’être en mesure de poser les bons gestes pour éviter que les conséquences qu’il provoque persistent. Ces dernières peuvent en effet être complètement guéries si le problème est pris en charge rapidement, sans quoi une personne pourrait subir une perte auditive permanente.

 

Quels sont les effets d’un traumatisme sonore ?

Un traumatisme sonore peut être provoqué par une exposition à un bruit d’intensité élevée. Ces bruits parviennent à l’oreille interne, où se trouvent les cellules réceptrices de l’audition. Lorsqu’elles sont exposées à un bruit trop intense, ces cellules risquent de s’endommager.

 

Si les cellules sensorielles de l’oreille interne sont endommagées, une variété de symptômes peuvent se faire ressentir, notamment :

  • Une diminution de l’acuité auditive, c’est-à-dire que les différents sons parviennent moins bien à l’oreille ;
  • La présence d’acouphènes, c’est-à-dire des bruits parasitaires tels que des bourdonnements ou des sifflements qui ne sont pas provoqués par des stimulus extérieurs ;
  • Une hypersensibilité à certains bruits, particulièrement les bruits forts qui peuvent alors paraître exacerbés ;
  • Des vertiges et des atteintes à l’équilibre, qui est régulé par l’oreille interne ;
  • Des douleurs ressenties dans une ou dans les deux oreilles, selon le cas.

 

Les causes des dommages à l’oreille interne

Pour bien comprendre comment survient le traumatisme auditif ainsi que ses effets sur la santé auditive, il convient de distinguer le traumatisme sonore aigu du traumatisme sonore chronique.

 

Le traumatisme sonore aigu 

Ce type de traumatisme est normalement causé par un son unique, mais très puissant, se situant au-delà de 150 décibels. Les armes à feu, les explosions et les détonations provoquent un bruit court qui est d’une intensité assez élevée pour causer des dommages à l’oreille interne.

 

Les concerts de musique ou le fait de fréquenter des bars et des clubs où la musique est très forte entrainent aussi un risque de traumatisme sonore. On parle alors de bruits avoisinant davantage les 110 décibels, mais une exposition d’à peine quelques heures à de tels bruits peut être suffisante pour endommager l’oreille interne.

 

Le traumatisme sonore chronique

On parle d’un tel type de traumatisme sonore lors de l’exposition à un bruit puissant, mais supportable, de façon répétée. L’écoute de musique avec des écouteurs, le fait de fréquenter régulièrement des concerts de musique, ou encore l’exposition au bruit dans un contexte professionnel sont toutes des situations qui peuvent endommager progressivement l’oreille interne.

 

Dans de telles situations, les symptômes auditifs n’apparaissent pas aussi instantanément que dans le cas d’un traumatisme auditif aigu, mais les dommages causés peuvent être tout aussi importants.

 

Que faire lorsqu’on subit un traumatisme sonore ?

Dès qu’on remarque l’apparition d’un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-haut, il faut impérativement consulter un médecin ORL. Étant le spécialiste de la santé auditive, le médecin pourra procéder à un examen de l’oreille interne, du tympan et des conduits auditifs. Si l’ORL détecte des dommages, il peut diriger son patient vers un test auditif afin de déterminer s’il y a, ou non, une perte auditive.

 

Le médecin pourra proposer différentes approches non chirurgicales qui, espérons-le, devraient permettre d’éliminer les symptômes. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour réparer les dommages causés.

 

Dans le cas d’un traumatisme sonore ayant entrainé une surdité permanente, l’ORL pourra diriger son patient vers un audioprothésiste, qui pourra lui-même proposer des aides auditives adaptées à la condition du patient et à ses besoins.

 

Si vous soupçonnez souffrir des effets d’un traumatisme sonore, n’hésitez pas à consulter l’équipe de la Clinique Auditive Rive Nord. Notre équipe multidisciplinaire, composée d’ORL, d’audiologistes et d’audioprothésistes indépendants saura prendre en charge votre problème afin de favoriser le maintien de vos capacités auditives.

 

Sources :

 

 

 

Partager cette page
  • 835
  •  
  • 0

Soyez informé

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir des conseils santé
et de l’information sur nos promotions.